Les Chroniques

13 ANS BON ANNIVERSAIRE

BON ANNIVERSAIRE

THIERS

CLIQUER SUR https://youtu.be/OKhny3ErXZY

LYON mère des Provinces

LYON MERE DES PROVINCES

 

L ‘AUVERGNE EN VIDEO

 Auvergne – YouTube

 

Vues d’Auvergne Bourbonnais Velay

Vues d’Auvergne est une série d’émissions thématiques dédiées à la région Auvergne. Mêlant vues aériennes et interviews menées par le journaliste Marc-Alexis Roquejoffre, chaque département est mis à l’honneur lors des différentes saisons.

#Salers Partez à la découverte de Salers, avec la jolie vidéo…

le puy en Velay

La Bourboule avec Vues d’Auvergne

La cathédrale de Clermont Ferrand

Vues d’Auvergne – La taillerie de Royat

Vues d’Auvergne – Le Viaduc de Garabit

Vues d’Auvergne – La Chaine Des Puys

Vues d’Auvergne – La Fôret de Tronçais

Vues d’Auvergne – Châtel Guyon

Vues d’Auvergne – La Chaise Dieu

Vues d’Auvergne – Vichy l’eau thermale

Vues d’Auvergne – Blavezy L’eau utile et protégée

Vues d’Auvergne – Le château de Bostz

Vues d’Auvergne – Les pistes Michelin et les sites de…

 

 

Pierre Célestin DELRIEU , Auvergnat , Professeur , Félibre , Ecrivain , Aviateur

Ce texte est composé d’extraits du chapitre consacré à Pierre Célestin Delrieu par Noël Lafon , majoral du félibrige , dans son excellent ouvrage « ECRITS OCCITANS CANTALIENS  »

 

« Pierre-Celestin Delrieu est né en 1915  à Claveirette , commune de Sainte Marie (voir plus bas la photo de l’église avec deux  vitraux signés Cocteau)  , au dessus de Tréboul et des gorges de la Truyère , de parents paysans dans la commune de Pierrefort. L’occitan est sa langue maternelle . Après avoir découvert le français à l’école , il fait de brillantes études au petit séminaire de Saint-Flour puis à Saint Eugène à Aurillac. Après le bac , pour payer ses études il donne des cours particuliers et enseigne à Clermont où il passe sa licence de lettres et de grammaire et devient professeur certifié. A l’arrivée de la deuxième guerre mondiale , volontaire pour servir dans  l’Armée de l’Air il est formé à Mérignac et Toulouse . Il travaille quelques semaines au contrôle postal à Clermont puis part enseigner à Rabat où il rédige son mémoire de diplôme d’Etudes Supérieures qu’il soutient à Clermont en 1942.

De nouveau mobilisé de 1943 à 1945 , il poursuit sa formation d’aviateur . En tant que second pilote il participe (26 missions) aux bombardements conduits depuis le sol anglais sur l’Allemagne.

Il évoque cette période dans Feu du ciel feu vengeur récit documentaire ( voir extrait dans le site ci-dessous.)

Démobilisé en 1945 il devient professeur de Lettres et Grammaire à Grenoble où il passera 36 ans exerçant également à l’Ecole des Pupilles de l’Air et à l’Institut de Formation aux Professions du Bâtiment et à l’IUT Génie Civil.

Il s’est porté volontaire pour servir quelques mois en Algérie en 1956 . Colonel de réserve , breveté commandant d’avion et officier d’état major , il était titulaire de nombreuses décorations dont celle d’Officier de la Légion d’Honneur.

Le Félibrige fût sa s econde famille . Il est élu majoral en 1982

Pendant 21 ans Pierre Célestin Delrieu fût le Président de l’Amicale des Arvernes de Grenoble qui généra le très dynamique  groupe folklorique des Arvernes de Grenoble qui peu à peu fût organisé en École félibréenne. Ces deux associatioon et groupe ont semble-t-il , malheureusement , aujourd’hui disparu.

Il a écrit de très nombreux ouvrages et textes en occitan , a traduit des contes d’Henri Pourrat , a collaboré à différentes revues et journaux.

Il est décédé en 1991 dans le Cantal où il s ‘était retiré , à Roffiac village de son épouse .

De nombreux membres d’Auvergne de Lyon l’ont connu et ont pu apprécier cet homme de très grande valeur.

SITE INTERNET Célestin DELRIEU – SAINT-EXUPERY – GC III/6 (3/6)

EGLISE DE SAINTE MARIE

 

ICI COMMENCE L’AUVERGNE , ICI FINIT LA FRANCE – Col de Saint-Thomas

 

Le texte ci-dessous est extrait du site familial « groupement forestier du col de Saint Thomas ».

Il est signé René Barnérias qui faisait partie de la bande à l’origine de cette frontière .Sans doute en était-il même l’un des principaux meneurs avec son frère Maurice dit Nanou.

René , diplômé de l’école d’Horticulture de Versailles , a fait carrière……. dans l’Assurance , en qualité d’Agent général , à Thiers , prenant la succession de son père .

En parallèle Il fit également une carrière politique ; maire de Thiers , Conseiller général ,Conseiller régional , député de la circonscription Thiers-Ambert. .

J’avais partagé des crêpes avec avec lui en février 2011 , au col – versant français – dans sa chaleureuse maison , une huitaine de jours avant sa mort accidentelle en ce même lieu .

Les photographies ont été faites en août 2013 .

 

ICI COMMENCE L’AUVERGNE, ICI FINIT LA FRANCE

 

Frontière Franco Auvergnate ou pas ?
Non, a écrit le compétent historien régional Jean Canard.
Eh bien, il avait raison. Le panneau est devenu célèbre grâce aux médias mais aussi aux touristes qui surenchérissaient à qui mieux mieux quant à l’origine du texte.

Son succès fut tel qu’il fit la joie des collectionneurs qui l’enlevèrent une bonne dizaine de fois. Il a été à chaque fois remis en place.

Son origine date de l’été 1942. C’était l’occupation et si les adultes étaient inquiets, les ados ne l’étaient pas… La preuve…

Une vingtaine d’étudiants de Thiers – parmi eux les 2 frères Maurice (Nanou) et René Barnerias, NdlR – en pique-nique au Col St Thomas trouvèrent un sapin tombé, obstruant en partie la chaussée en terre battue et défoncée par les orages. Le passage ainsi réduit faisait un bornage naturel, d’où l’idée, non préméditée, d’en faire une douane. Il n’y avait plus qu’à signaler celle-ci par une pancarte. Un vieux panneau publicitaire fit l’affaire et un morceau de craie servit à l’inscription – plus tard, ils réalisèrent un panneau plus élaboré : cf photographie, NdlR.

A peine terminée, une camionnette à gazogène montant poussivement du côté Loire fut invitée par les « douaniers » à s’arrêter. Surpris le conducteur ne voulut pas participer au jeu. Visiblement paniqué, il accéléra pour dévaler côté Puy de Dôme. Les gamins médusés par son audace firent alors usage de leur révolvers à bouchons…

Peu de temps après, ils se retrouvèrent à la gendarmerie de Thiers pour de bonnes remontrances (un des gamins était fils d’un gendarme thiernois)…
Leur « victime » avait déclaré : « J’ai été attaqué au Col de St Thomas par des jeunes, sans doute d’un faux maquis. J’ai dû foncer dans la descente au risque d’avoir un accident et j’ai dû zigzaguer pour éviter les balles ».

La pancarte est toujours en place. Elle intrigue les touristes qui se demandent pourquoi cette frontière : ils font les suppositions les plus étranges.

René Barnerias

NdlR : la pancarte actuelle est moins naturelle et spontanée que celles réalisées par les auteurs originels. La citation a par ailleurs été modifiée (ajout du « Forez »).

En août 2013 le panneau en place était un reproduction agrandie de la très diffusée  carte postale de Debaisieux.
On franchit le col quand on va de Roanne à Clermont via Saint Just en Chevalet (Loire) et Chabreloche (Pdd) . On y trouve une construction :  l ‘auberge du refuge située sur la commune d’Arconsat (Pdd) dirigée depuis une cinquantaine d’années par un valdotain ….
Le fameux panneau , lors de l’unique passage du général de Gaulle en ce lieu , avait été enlevé par le service d’ordre.
  

AUVERGNE  COL SAINT THOMAS

 

AUVERGNE REGION 2013 08 17 COL SAINT THOMAS

Suivez les chroniques de l’Auvergne de Lyon !