HENRI POURRAT

Reviendra l’été. Et le jardin devra être une ébauche de paradis, car paradis n’est que le

nom glorieux du jardin

Henri Pourrat L’Almanach des saisons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *